Les idées reçues sur l'hypnose | Instant d'éveil, hypnose, cabinet d'hypnothérapie, Vex, Sion, Valais

Les idées reçues sur l'hypnose

Les idées reçues à propos de l'hypnose sont nombreuses. Elles ne desservent que rarement ses bienfaits, c'est pourquoi j'estime important de les lister et de les expliquer.

Les idées reçues sur l'hypnose
  • L'hypnose est une forme de sommeil et la personne hypnotisée risque de rester endormie

L'hypnose est un état d'intense relaxation et de grande concentration, qui s'apparente à l'état dans lequel on se trouve lorsqu'on est sur le point de se réveiller ou de s'endormir. Une étude genevoise (1) a montré que les personnes sous hypnose adoptent une attitude introspective et engagent des régions cérébrales liées à l'imagerie mentale et à la mémoire de soi; alors qu'à l'état de veille les personnes adoptent plutôt une attitude perceptive. Le cerveau se trouve alors en état d'hyper-contrôle, ce qui n'est pas possible pendant l'état de sommeil.

Par ailleurs, la personne hypnotisée ne peut rester "endormie". C'est la voix de l'hypnothérapeute qui maintient la personne en état hypnotique. Dès l'instant où celui-ci s'arrête de parler, l'état d'hypnose cesse et la personne peut soit rouvrir les yeux soit entrer en phase de sommeil puis se réveiller naturellement.

  • Tout le monde ne peut pas être hypnotisé

A priori toute personne peut être hypnotisée. Cela dépend essentiellement de la relation de confiance qui s'établit avec l'hypnothérapeute au gré des séances.

  • L'hypnothérapeute peut manipuler la personne sous hypnose

C'est la plus grande appréhension des personnes qui vont se faire hypnotiser. Tout d'abord, la personne s'engage volontairement dans le processus hypnotique, et elle n'entre en hypnose que si les suggestions amenées par l'hypnothérapeute sont acceptées par elle. De plus, un des buts de l'hypnose est d'aider la personne a acquérir plus de contrôle et de maitrise sur lui-même et sur sa vie.

  • L'hypnose est un état artificiel et inhabituel

L'état hypnotique est un état tout aussi naturel que la veille ou le sommeil. Il permet simplement  d'être plus ouvert sur soi-même et d'avoir un fonctionnement mental différent.

 

Sources:

 

(1) Y.Cojan, L.Waber, S.Schwartz, L.Rossier, A.Forster, P.Vuilleumier (2009). The Brain under Self-Control: Modulation of Inhibitory and Monitoring Cortical Networks during Hypnotic Paralysis. Neuron 62, 862-875. {Cliquer ici pour consulter l'étude}